10 trucs et atuces utiles en cuisine

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Que l’on soit débutant ou expert, amateur ou professionnel, ces quelques conseils, trucs et astuces vous ferons gagner de précieuses minutes dans votre cuisine, vous rendrons plus efficaces et vous feront encore plus apprécier le fait de cuisiner.

C’est parti pour 20 trucs et astuces en cuisine 😉

Pensez comme une ligne d’usine et travaillez proprement

Lorsque je travaille avec des cuisiniers débutants, l’inefficacité la plus courante est la planification des tâches. Supposons que vous avez quatre oignons qui doivent être pelés, coupés en petits dés et transférés dans un grand bol. Si vous faites chacune de ces étapes à chaque oignon un à la fois, vous passez beaucoup de temps à aller et venir entre la planche, le bac à compost et le bol, à ramasser et poser votre couteau, et à vous préparer mentalement pour la tâche suivante.

Au lieu de cela, travaillez comme une usine : commencez par couper l’extrémité et diviser tous les oignons. Ensuite, épluchez tous les oignons. Ensuite, faites toutes vos coupes horizontales, suivies de toutes vos coupes verticales. Enfin, transférez tous vos dés parfaits dans le bol et nettoyez votre planche et votre comptoir avant de passer à la tâche suivante.

Appliquez ce genre de pensée à toutes vos tâches et vous constaterez que le temps que vous passez dans la cuisine sera non seulement plus efficace, mais aussi plus propre, plus propre et mieux organisé.

Peler le gingembre avec une cuillère à soupe

Le gingembre peut être délicat à peler avec toutes ses bosses et irrégularités. Plutôt que d’utiliser un couteau à éplucher ou un épluche-légumes, attrapez la cuillère. Grattez-le contre la peau et il s’enlèvera tout de suite, en suivant chaque contour et en minimisant les déchets.

Congelez les liquides en portions utilisables

Si je vous dis que je congèle le vin dans des bacs à glaçons et les range dans le congélateur, prêts à être retirés un à la fois et ajoutés aux sauces et aux ragoûts? Cela vous évitera ainsi d’avoir à ouvrir une bouteille entière chaque fois qu’une recette demande du vin.

De même, si vous faites vous-même un gros lot de bouillon, congelez-le en portions pratiques dans les bacs à glaçons et les contenants de charcuterie sont parfaits pour cela, puis transférez-les dans un sac de congélation en plastique pour les sortir et les utiliser chaque fois que vous avez besoin de bouillon frais.

Congelez aussi plat que possible

Un autre truc du congélateur : congeler les choses à plat et les empiler. Qu’il s’agisse de soupes, de ragoûts ou de viande hachée, plus ils sont plats et larges, plus ils se congèleront et se décongeleront rapidement, ce qui non seulement vous rend plus efficace, mais aussi améliore la qualité des aliments (plus le temps de congélation est long, plus les dommages cellulaires seront importants).

Lorsque vous congelez de la viande crue, des soupes et des ragoûts, si vous avez un scellant sous vide, utilisez-le ! Sinon, placez les aliments dans des sacs de congélation robustes, sortez tout l’air, posez le sac à plat et utilisez vos mains pour transformer le contenu en une forme aussi plate et même aussi plate que possible.

Lorsque vous congelez des légumes, coupez-les en morceaux de 2cm ou moins et blanchissez les légumes verts. Placez-les sur une grande assiette ou un plateau de feuilles espacés l’un de l’autre et congelez-les solidement avant de les transférer dans un sac à congélation en plastique et de les entreposer à plat.

Viande décongelée et plateau d’aluminium

La façon la plus rapide de décongeler la viande est de faire couler de l’eau froide sur sa viande. Mais si vous voulez économiser de l’eau et accélérer un peu les choses, placez votre viande sur un plateau ou une poêle en aluminium. L’aluminium est un excellent conducteur de chaleur et attirera l’énergie de l’environnement environnant dans votre viande congelée beaucoup plus rapidement qu’une planche à découper en bois ou un comptoir en bois ou en pierre. Vous pouvez ainsi réduire les temps de dégivrage d’environ 30 %. Il fonctionne également sur les soupes, les ragoûts et tout ce qui est congelé à plat.

Comment trancher les avocats

Pour trancher les avocats pour les salades ou le guacamole, les couper en deux, enlever le noyau en le frappant avec le talon de votre couteau et en le tournant, puis le trancher directement dans la peau à l’aide de la pointe d’un couteau d’épluchage ou d’un couteau de chef. Lorsque vous le ramassez ensuite avec une cuillère, vous aurez des tranches prêtes à l’emploi, avec moins de désordre qu’en essayant de jouer avec un avocat pelé et glissant sur une planche à découper.

Lisez la recette en entier avant de commencer

On vous l’a certainement déjà dit à l’école, on vous l’a rabaché mais on a tous envie de démarrer au plus vite et c’est une grossière erreur : lisez ltoutes les consignes avant de démarrer. Votre cerveau pourra ainsi anticiper, réfléchir pendant que vous agissez et vous faire penser à différentes choses que vous louperiez au premier abord.

A l’époque où je travaillais pour un grand restaurant, une partie de notre processus d’entretiens pour les nouveaux employés était de les faire cuisiner à l’aide de recettes. Leur seule tâche était de lire la recette et de la suivre à la lettre. Vous ne croiriez pas le nombre de personnes qui commençaient à cuisiner avant de lire chaque étape pour constater qu’il leur manquait un outil dont ils avaient besoin à un moment critique ou qu’ils n’avaient pas bien divisé les ingrédients.

Lorsque vous préparez les ingrédients d’une recette, vérifiez si les choses sont ajoutées collectivement et combinez-les au fur et à mesure, ce qui permet d’économiser du stress et des plats.

De même lorsque vous pensez à l’ordre des choses que vous cuisinez:

  • pouvez-vous utiliser la même planche à découper si vous coupez des légumes avant le poulet ?
  • Avez-vous VRAIMENT besoin d’avoir deux casseroles en même temps, ou les processus peuvent-ils être combinés ?

Utilisez une balance quand vous cuisinez

Il y a deux raisons d’utiliser une balance précise lors de la cuisson : la précision et l’efficacité.

L’utilisation de mesures volumétriques est extrêmement imprécise pour les aliments compressibles comme la farine. Selon votre méthode de ramassage ou de tamisage, une tasse de farine peut peser entre 40 et 60 grammes. C’est une différence de 50 % ! Avec une balance, par contre, vous savez que votre tasse de farine est exactement la même au fil du temps, ce qui vous permet d’obtenir des résultats meilleurs et plus constants.

Une balance vous permettra également d’économiser du nettoyage ! Plutôt que d’utiliser des tasses différentes pour mesurer chaque ingrédient, placez simplement un bol sur votre balance et mesurez directement dans le bol de travail au fur et à mesure. Par exemple, quand je fais une pâte à pizza, je sais que je peux ajouter 1 kilogramme de farine, 700 grammes d’eau, 25 grammes de sel et 10 grammes de levure et avoir une pâte qui se comportera exactement comme je m’y attends, le tout avec un seul bol à nettoyer.

Toujours avoir de la vinaigrette sans prise de tête

Toujours avoir une bonne vinaigrette à portée de main dans une bouteille prête à l’emploi dans la porte du réfrigérateur. La façon la plus simple d’y parvenir est d’écrire la recette directement sur le côté d’une bouteille souple, en traçant des lignes pour chaque ingrédient.

Chaque fois que je n’ai plus de vinaigrette, je n’ai même pas besoin de sortir mes cuillères à mesurer ou mes tasses.

Par exemple, pour faire ma vinaigrette soja-balsamique, j’ajoute de l’ail, de l’échalote hachée, de la moutarde de Dijon et une pincée de sel et de poivre au fond de la bouteille, puis je remplis l’huile de canola pour la première ligne, l’huile d’olive vierge extra pour la deuxième ligne, le balsamique pour la troisième ligne, le vinaigre de xérès pour la quatrième ligne et la sauce soja pour la première ligne. Mettez le couvercle, secouez-le, et c’est prêt à servir.

Entreposez les légumes verts et les fines herbes avec un essuie-tout humide.

Ne détestez-vous pas quand vous ouvrez le tiroir à légumes et repérez ce sac en plastique rempli de boue verte qui était autrefois des herbes ? Vous pouvez prolonger la durée de vie des herbes et des légumes verts lavés de plusieurs jours en les enroulant dans des essuie-tout humides et en les plaçant dans des sacs à fermeture éclair avec les scellés laissés légèrement ouverts.

Les essuie-tout vous donneront même un indicateur de fraîcheur intégré. Au premier signe de décomposition, vous verrez des taches plus foncées de liquide se former sur les essuie-tout. C’est un bon signe que vous devriez utiliser vos herbes et vos légumes verts d’ici un jour ou deux.

Pour les herbes hachées ou cueillies, conservez-les dans un petit contenant de charcuterie avec un essuie-tout humide plié sur le dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ante. in non venenatis vel, Nullam ipsum Phasellus at